Flotte oceanographique française

Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

Les moyens navals de recherche océanographique français du CNRS, de l'Ifremer, de l'IPEV et de l'IRD composent depuis 2008 la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) Flotte océanographique française.

La panoplie des navires hauturiers et engins sous-marins de la TGIR Flotte océanographique française permet l'accès à tous les océans et mers du globe, hors zone polaire. Les navires côtiers et de station permettent d'assurer un continuum avec les zones côtières et littorales. La TGIR flotte occupe une place de premier rang sur la scène internationale, de par la qualité des publications issues des campagnes océanographiques, le niveau de performance de ses moyens et l'avance significative dans certains segments innovants comme les systèmes sous-marins et le carottage sédimentaire profond.

La Flotte océanographique française désigne l'ensemble des moyens navals français appartenant aux quatre organismes fondateurs. Elle se compose principalement des plates-formes hauturières, côtières et de station (de longueur supérieure à 10 m), des équipements lourds associés (Nautile, ROV Victor 6000, ...), et les équipements communs mobiles (gliders, carottiers, ...).

Une étape significative dans l'intégration des moyens navals français a été franchie en mars 2011 avec la constitution de l'UMS Flotte océanographique française, commune au CNRS, l'Ifremer, l'IPEV et l'IRD. Elle est en charge de l'élaboration d'une programmation intégrée, de la prospective, de la définition et la coordination du plan d'évolution de la flotte et des politiques d'investissement annuelles.

 Chiffres clés :

  • budget annuel (fonctionnement, personnel et investissement courant) : 70 M€ (base 2011)
  • budget de renouvellement de la flotte estimé d'ici 2020 : plus de 300 M€

 Autres chiffres clés :

  • personnels de l'UMS : 9 Equivalents Temps Plein
  • personnels des organismes et des sous-traitants (CNRS DT-INSU, CMA-CGM, Genavir) impliqués dans le fonctionnement de la TGIR : plus de 500
  • utilisateurs : environ 3 000 chercheurs
  • publications de rang A/an : environ 200

  • Implantation : Plouzané (29280) et La Seyne-sur-Mer (83507)
  • Adresse :