Flotte oceanographique française

Qui sommes nous ?>Panoplie de la TGIR

Panoplie de la TGIR

La panoplie des navires hauturiers et engins sous-marins de la TGIR Flotte océanographique française permet l'accès à tous les océans et mers du globe, hors zone polaire. Les navires côtiers et de station permettent d'assurer un continuum avec les zones côtières et littorales.

La TGIR flotte occupe une place de premier rang sur la scène internationale, de par la qualité des publications issues des campagnes océanographiques, le niveau de performance de ses moyens et l'avance significative dans certains segments innovants comme les systèmes sous-marins et le carottage sédimentaire profond.

La TGIR Flotte océanographique française comprend :

  • sept navires hauturiers ou positionnés outre-mer (Marion Dufresne, Pourquoi pas ?, L'Atalante, Thalassa, L'Astrolabe, Antea et Alis) capables de réaliser des campagnes océanographiques sur tous les océans (hors zones polaires). De 30 à 120 mètres de long, ils sont capables d'effectuer des levés bathymétriques des fonds marins, de déployer des systèmes sous-marins profonds afin de prélever des échantillons, de réaliser des mouillages, des prélèvements dans des colonnes d'eau, de réaliser des mesures navire en route (météorologie, courantométrie, …) et d'effectuer des carottages sédimentaires (record mondial sur le Marion Dufresne) ;
  • des engins sous-marins profonds, uniques en Europe, comme le sous-marin Nautile ou le robot télé-opéré Victor 6000 capables de travailler à 6000 mètres de profondeur, de sonars remorqués, d'équipements de sismique mono et multitraces ou de prélèvement. Ils peuvent être mis en oeuvre depuis la majorité des navires hauturiers ;
  • cinq navires côtiers (L'Europe, Thalia, Côtes de la Manche, Tethys II et Haliotis) utilisés en Manche-Atlantique et en Méditerranée qui permettent la réalisation de campagnes scientifiques nombreuses et variées avec une capacité à assurer un continuum de moyens entre le littoral et le hauturier ;
  • sept navires de station, capables de réaliser des sorties de la journée à 3 jours pour les plus récents répartis sur les façades maritimes métropolitaines : Antedon II (Marseille), Sepia II (Wimereux), Nereis (Port-Vendres), Neomysis (Roscoff), Albert Lucas (Brest), Planula IV (Arcachon), Sagitta III (Nice).