Ariane

Le ROV hybride Ariane est une nouvelle génération d’engins sous-marins télé-opérés, qui intègre sa propre source d’énergie sous forme de batteries Lithium-ion. Ainsi, l’unique lien avec la surface est une fibre optique. 

A ce jour, Ariane est déployé à partir des navires océanographiques de la Flotte côtière notamment L’EuropeL’Antea et le Côtes de la Manche.

L’objectif premier est de répondre aux demandes  pour lesquelles les engins d’intervention profonds existants (Nautile, Victor 6000) ne sont pas forcément adaptés de par leur mise en œuvre à partir de navires hauturiers, leur programmation et leur coût.

Domaines d’intervention

Le ROV hybride Ariane permet des plongées, dites à la journée, jusqu’à des immersions de 2500 m, pour des missions d’intervention, de prélèvement, d’inspection ou de cartographie optique et acoustique.

Son architecture propulsive et ses capteurs de navigation lui autorisent  de travailler sur tout type de fond, y compris des zones très accidentées comme les canyons.

Equipé de caméras HD et d’un appareil photo numérique orientable, Ariane effectue des inspections optiques de haute qualité et la réalisation de photogrammétries (ou cartographie optique 3D) haute résolution.

A ce jour, deux configurations de charges utiles sont proposées :

  • configuration « exploration & prélèvement » intégrant des bras télémanipulateurs (5 et 7 fonctions), un panier, un appareil photo numérique orientable et des outillages de prélèvement (aspirateur à faune).
  • configuration « cartographie » intégrant un sondeur multifaisceaux et l’appareil photo numérique orientable.

Caractéristiques détaillées   Calendrier en cours  Ariane en vidéo