Exemples de prestations

La Flotte a affrêté le Pourquoi pas ? pour le Woods Hole Oceanographic Institution, institut d'enseignement et de recherche dans les domaines des sciences et de l'ingénierie marines, aux  États-Unis. Cette prestation consistait en la mise à disposition du navire entièrement équipé avec l’équipage de Genavir afin de mener à bien la campagne CALPYSO.

La campagne CALYPSO (Coherent Lagrangian Pathways from the Surface Ocean to Interior) s’est déroulée du 27 mars au 11 avril 2019, dans la mer d'Alboran.

Initiative de recherche ministérielle de l’ONR, la campagne CALYPSO relève le défi d’observer, de comprendre et de prévoir les voies tridimensionnelles par lesquelles l’eau de la surface de l’océan se dirige  vers les profondeurs.

Le but principal de cette campagne était de découvrir les voies par lesquelles les traceurs physiques et biogéochimiques sont transportés verticalement, car ils sont également transportés horizontalement par les courants océaniques.

Dans le cadre d’une prestation pour le compte de la DCNS (aujourd’hui Naval Group), la Flotte a conduit un projet de « docking » d’un AUV sur une structure d’accueil sous-marine en mouvement.

Dans ce projet, l’AUV asterX a été adapté pour intégrer une charge utile développée par DCNS et assurant un guidage vers un système de docking. Ce système étant installé sous un navire, le projet a démontré dans une première mondiale le docking d’un drone sous-marin sur un navire en route. Le projet a abouti, suite à la validation sur banc de simulation et en darse, à une campagne en mer démontrant le concept de docking en conditions réelles.

La Flotte a été responsable de l’intégration de la charge utile, de la conception et mise en œuvre de l’approche particulière pour la gestion embarquée de mission, et de l’analyse des risques et de leur mitigation.

A ce titre, elle a réalisé :

  • l’étude fonctionnelle de l’adaptation de l’AUV ainsi que l’analyse des risques,
  • l’adaptation mécanique de l’AUV ;
  • l’adaptation du contrôleur de mission autonome et des algorithmes d’asservissement ;
  • de la conduite des essais en darse et en mer.

Le Nautilus, navire de recherche de l’OET (Ocean Exploration Trust, présidé par le célèbre explorateur Bob Ballard) a été équipé en moyens d’investigation sonar pour le rendre apte à effectuer des missions scientifiques classiques d’océanographie.

Le choix s’est porté sur un sondeur multifaisceaux Kongsberg EM302 (30 kHz, 1°x1°) et un sondeur de sédiments Knudsen Chirp 3260 (3.5 & 15 kHz). L’équipe s’est vu proposer de mener le suivi de l’installation, les essais en mer et l’évaluation de systèmes sonars embarqués.

Le Schmidt Ocean Institute (Fondation américaine fondée par Google) nous a confié, ainsi qu' à l’Université du New Hampshire,  les opérations d’essais en mer et d’expertise des performances de l’ensemble des capteurs acoustiques de son navire hauturier le R/V Falkor (83 m) . La recette s'est montée à 160 k€.

Le Falkor est équipé de deux sondeurs multifaisceaux Kongsberg EM 710 et EM 302, de sondeurs classiques multifréquences Kongsberg EA 600 et Simrad ER 60, de deux courantomètres Doppler Teledyne OS75 et WH300, d’une base ultracourte Sonardyne, d’un sondeur de sédiments Knudsen 3260 et d’un sonar panoramique Simrad SH 90.

Un système d’étalonnage des sondeurs développé par la Flotte a été installé à bord et mis en œuvre. Les essais réalisés ont permis de valider l’excellent niveau de performances acoustiques du navire et de ses équipements. Ifremer a ainsi participé à la découverte de l’épave du S.S. Terra Nova au Groenland. Navire emblématique de l’exploration polaire du début du 20ème siècle, il a entre autres été le navire support de la célèbre et tragique expédition du Capitaine Scott en Antarctique en 1910-13. Le Terra Nova a coulé en 1943 à proximité de la côte Sud du Groenland. L’équipe Ifremer a défini et supervisé les opérations de lever de la zone au sondeur multifaisceaux (Kongsberg EM 71) et effectué le traitement des données sonar.