Appel à Manifestation d'Intérêt 2023-2027

Les moyens côtiers (navires et engins) de la Flotte Océanographique Française sont utilisés dans de nombreux champs disciplinaires allant de l’océanographie physique, biologique, chimique, géologie marine (géosciences), à l’écologie et à l’halieutique.

L’accès à ces moyens est ouvert à l’ensemble de la communauté scientifique par un appel d’offres lancé annuellement par la Direction de la Flotte Océanographique Française (DFO). Les demandes de campagnes de recherche scientifiques et technologiques françaises faisant appel aux navires côtiers sont évaluées par la Commission Nationale de la Flotte Côtière (CNFC). L’instruction et la programmation est alors établie par la DFO sur la base de cette évaluation, dans le cadre d’une gestion intégrée et optimisée.

Le présent appel à manifestation d’intérêt (AMI) a pour objectif d’identifier et de recenser les besoins des équipes de recherche potentiellement utilisatrices des moyens côtiers de la flotte océanographique française à l’échelle des 5 prochaines années (2023-2027) en termes de thématiques scientifiques, de navires et engins, d’équipements mobiles, de zones géographiques, de séries de campagnes, d’observatoires et de sites instrumentés.

La synthèse des réponses à cet AMI permettra d’établir une vision pluriannuelle des besoins et sera l’un des éléments de réflexion pour l’élaboration par la DFO des prochains appels d’offre scientifiques relatifs aux navires côtiers, dans l’objectif de maintenir la réactivité et la coordination entre les besoins scientifiques et les moyens de la Flotte.

L’AMI entre dans le cadre d’un exercice de prospective à long terme sur l’utilisation des moyens de la Flotte Océanographique. Pour que cet exercice ait un sens, il est important que les équipes de recherche de l’ensemble de la communauté y participent activement. N'hésitez pas à diffuser largement cet appel au sein des communautés scientifiques potentiellement intéressées.

Notez que ces manifestations d’intérêt ne sont en aucun cas un prérequis à la soumission d’un projet de campagne et qu’elles ne feront pas l'objet d'une évaluation. Une demande de campagne sera donc nécessairement à déposer via le SGC lorsque l’AO le permettra.

      Texte et formulaire de l'AMI

     1er mars 2021