Flotte oceanographique française

La flotte>Navires>Navires hauturiers

Navires hauturiers

[1-7 / 7]
1 / 1

Alis

Alis

Le N/O Alis est un chalutier de 28,50 m qui opère dans l'océan Pacifique Sud-Ouest de la Polynésie Française à la Papouasie-Nouvelle Guinée. Il est basé en Nouvelle-Calédonie.
Il réalise des missions océanographiques de physique (câble électroporteur, ADCP de coque, …), de biologique (chalutage, sondeur ER 60 4 fréquences, capteurs scanmar, …) et bathymétrie (sondeur multifaisceaux EM1002). Il est aussi utilisé en tant que navire support pour des missions de plongée (étude de la biodiversité,…).

Antea

Antea

Le N/O Antea est un catamaran de 35 m qui opère en océan Atlantique et Indien. Il est basé en France.
Il réalise des missions en océanographiques physique (câble électroporteur, ADCP de coque, …), de biologique (chalutage, sondeur ER 60 4 fréquences, capteurs scanmar, …). Il est aussi utilisé en tant que navire support pour des missions de plongée (étude de la biodiversité,…).

L'Astrolabe

L'Astrolabe

L'Atalante

L'Atalante

Le navire de recherche pluridisciplinaire L'Atalante est destiné aux géosciences marines, à l'océanographie physique et à la biologie marine.

Marion Dufresne

Marion Dufresne

Le Marion Dufresne est un navire polyvalent, lancé en 1995, armé par la CMA-CGM, affrété conjointement par les TAAF et l'IPEV. Il assure deux fonctions principales :

  • la recherche océanographique : sur tous les océans non glacés, sous la responsabilité de l'IPEV - 217 jours par an.
  • la logistique des îles subantarctiques françaises : Crozet, Kerguelen, Amsterdam/Saint-Paul, sous la responsabilité des TAAF – 120 jours par an (4 x 30 jours).

Pourquoi pas ?

Pourquoi pas ?

Ce navire pluridisciplinaire est destiné aux missions suivantes :

  • Hydrographie hauturière et côtière avec mise en oeuvre de vedettes hydrographiques
  • Exploration de la colonne d'eau, des courants
  • Cartographie sous-marine grâce à ses sondeurs et caractérisation du sous-sol (sismique, gravimétrie, magnétisme)
  • Etude multi-échelle des processus physiques, biologiques ou géologiques
  • Reconnaissance de sites par des moyens acoustiques, le déploiement d'engins remorqués (SAR), téléopérés (Victor 6000) ou autonomes (Nautile), le positionnement près du fond par câble d'engins lourds (Penfeld)
  • Prélèvements et analyses d'échantillons d'eau, de matières vivantes, de sédiments ou de roches (carottage, drague)
  • Déploiement du système d'assistance aux sous-marins en difficulté Newtsuit de la marine

Thalassa

Thalassa

Ce navire de recherches halieutiques est destiné aux missions suivantes :

  • écologie des populations
  • évaluation des espèces exploitées
  • étude de la distribution spatio-temporelle des ressources
  • techniques de captures et de transformation des produits
  • océanographie physique
  • mise en oeuvre occasionnelle du robot téléopéré Victor 6000

Ce navire est le fruit d'une coopération entre l'Ifremer et l'IEO (Instituto Español de Oceanografia).