Flotte oceanographique française

Marion Dufresne

Le Marion Dufresne est un navire polyvalent, lancé en 1995, armé par la CMA-CGM, affrété conjointement par les TAAF et l'IPEV. Il assure deux fonctions principales :

  • la recherche océanographique : sur tous les océans non glacés, sous la responsabilité de l'IPEV - 217 jours par an.
  • la logistique des îles subantarctiques françaises : Crozet, Kerguelen, Amsterdam/Saint-Paul, sous la responsabilité des TAAF – 120 jours par an (4 x 30 jours).

C'est à la fois :

  • un navire de recherche (R/V) équipé de 650 m² de laboratoires, qui possède un système de treuillage pour la manipulation d'engins et matériels lourds, un sondeur multifaisceaux Thalès et enfin un carottier géant calypso unique au monde.
  • un paquebot qui sert au transport du personnel des bases et des visiteurs vers les Terres Australes (110 passagers) ;
  • un cargo chargeant des containers et des colis lourds d'une capacité de 4.600 m³ et possédant deux grues jumelables de 25 tonnes et deux autres grues de service ;
  • un pétrolier transportant du fuel pour les stations ;
  • un porte-hélicoptères pouvant recevoir un hélicoptère de type Écureuil, Lama ou Dauphin.

Il compte parmi les plus grands navires de la flotte mondiale (120 m de long) et couvre tous les domaines de l'océanographie :
géosciences marines : géologie, géophysique, sédimentologie, paléoclimatologie,
océanographie biologique : biologie, biogéochimie,
océanographie physique : physico-chimie, dynamique des masses d'eau.
Les équipements dont il dispose en matière de treuils et de câbles permettent de collecter des carottes sédimentaires dont la longueur peut dépasser 60 m.

Caractéristiques du navire

  • Longueur hors tout : 120,50 m
  • Largeur hors tout : 20,60 m
  • Tirant d'eau : Tirant d'eau été : 6,963 m
  • Déplacement maximal : 10380 tonnes
  • Jauge brute : 9403 UMS
  • Jauge nette : 2820 UMS
  • Classification : 1 3/3 navire spécial/navire ravitailleur et de recherche océanographique – haute mer – ACA – Au port – F – RMC V – ALM (portique latéral, grue arrière, grue double jumelage) – ALS (portique arrière)
  • Capacité gazoil : Capacité soutes : 1600 tonnes ; Combustible fret (GO) : 1000 CBM
  • Consommation : autonomie 60 jours de mer
  • Effectif navigant : 48
  • Scientifiques, techniciens et hydrographes embarqués : 110 passagers ; 160 personnes
  • Vitesse moyenne d'exploitation en transit et en campagne : 13,5 noeuds
  • Ballast eau douce : 1100 tonnes
  • Ballast eaux usées : 488 tonnes
  • Construction : Ateliers et Chantiers du Havre (livré le 12 mai 1995)
  • Propriétaire : GIE MD2
  • Armement : CMA-CGM - 4 quai d'Arenc - 13002 MARSEILLE – France
  • Affréteurs : pour la logistique 120j/an : Territoire des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF)
  • Sous-Affréteurs : pour l'océanographie 217j/an : Institut polaire français Paul-Émile Victor (IPEV) - Technopôle Brest Iroise - BP 75- 29280 PLOUZANE – France
  • Pavillon : RIF
  • Type : Navire ravitailleur et de recherche océanographique
  • Indicatif radio : FNIN
  • N° OMI : 9050814
  • Fret : 2500 t ou 5 600 m3
  • Environ 50 conteneurs standard 20 pieds
  • Chambres froides fixes et conteneurs frigorifiques

Propulsion / Auxiliaires

  • Moteur de propulsion : électrique. 2 x 3000 kW
  • Propulseur : Propulseur d'étrave : 1 x 740 kW
  • Production électrique : 2 x 2880 kW en 1x 2100 kW
    • 3 groupes diesel-alternateur, total 8 250 kW
    • 2 lignes d'arbres
    • 2 gouvernails à aileron

Navigation et positionnement

  • Navigation
    • 3 systèmes de positionnement par satellites GPS (avec corrections différentielles SkyFix)
    • loch doppler, gyro-compas, serveur de temps
    • centrale d'attitude et de navigation (PosMV320)
    • positionneur d'objets sous-marins par base acoustique ultra-courte Posidonia
    • système de positionnement dynamique du navire (Albatross/Simrad)

Radio / Communication

Méthodes et possibilités de communication : fréquences internationales.

Par IRIDIUM :

  • PC Scientifique téléphone : 00 881 631 412 955

Par INMARSAT :

  • téléphone OPEA IPEV : 00 870 763 578 513
  • fax OPEA IPEV/TAAF : 00 870 322 723 530
  • téléphone OPEA TAAF : 00 870 763 578 09
  • fax OPEA TAAF : 00 870 763 977 346
  • téléphone passerelle CMA/CGM : 00 870 322 723 521
  • fax Radio CMA/CGM : 00 870 322 723 531
  • téléphone PC scientifique : 00 870 322 723 521
  • fax PC scientifique : 00 870 764 363 266

E-mail : possibilité d'envoyer et de recevoir des e-mail.

Réseau / Informatique

  • Réseau Ethernet : 10/100/1000 basé sur un stack CISCO 3750G/3750 et CISCO 2960 (évolution vers CISCO 4500)
  • Wifi : réseau wifi unifié CISCO 2500 Wireless Controller/Bornes CISCO 3502 a/g/n.
  • Serveurs : SUN (messagerie + services) sous Solaris (évolution vers DELL PowerEdge 510 RHEL), DELL PowerEdge 510 RHEL (Data).
  • Station de travail : DELL Précision R5400 / T7400 (Windows 7, Vista, Linux)
  • Logiciels :
    • traitement de données SMF : Caraïbes
    • navigation/opération scientifique : Global Mapper – Logiciel propriétaire de navigation de précision temps réel.
    • acquisition de données : Système OS/9 temps réel – Multicast – bases de données, surveillance par tableau de bord et système d'alarme, multiples outils de traitement dont service Web d'accès à la donnée brute ou traitée.
    • tensiomètre numérique haute résolution dédié aux opérations sur treuils (carottage, dragage, CTD,…) apportant aide à la décision et surveillance précise des opérations en cours.
    • mail : Webmail HORDE

Équipement et locaux scientifiques

Surface totale à bord : 650 m², possibilité de nombreux conteneurs sur les ponts et plate-forme hélicoptère

  • Environnement
    • centrale météo Aanderaa et anémomètre acoustique
    • 2 circuits de distribution d'eau de mer "propre" aux laboratoires
    • 2 thermosalinographes de mesures en continu, 2 profileurs de courant à effet doppler RDI (ADCP)
    • 1 bathysonde, 1 carrousel 24 bouteilles ("rosette")
  • Géophysique
    • sondeur multifaisceaux TSM 5265B (SF11 révision 2) bifréquences 12 kHz et/ou 3,5 kHz pénétrateur de sédiments
    • chaîne de sondage analogique (3.5, 12, 18 kHz)
    • magnétomètre Seaspy
    • gravimètre marin Lacoste & Rombeerg n° S77 (révision 2 : numérique et gyro-lasers)
    • Sismique : 2 compresseurs embarqués Luchard 150 m³/h

Apparaux de pont

  • Système intégré arrière de prélèvement lourd (SIAMOIS)
    • cabestan 33 t à bande compatible câble aramide (50 t)
    • 3 enrouleurs 7 500 m de câble de gros diamètre (jusqu'à 30 mm)
    • 2 portiques 10/30 t à grand débattement (arrière et latéral)
    • 3 treuils de manoeuvre, 2 grues de 18 t et 3 t, winches, tangons télescopiques
    • plateformes mobiles 20 pieds équipées de treuils de pêche et tourets grands diamètres
    • préleveurs divers grande section
    • dragues ...
  • Carottiers
    • carottier géant rond CALYPSO (10 t - longueur 70 m) et son système de manipulation : tangons télescopiques, winches intégrés, plateformes et supports télescopiques
    • carottier géant carré CASQ (0,25 m² x 12 m)
  • Installations légères d'océanologie tribord (Système ILOT)
    • 2 cabestans tracteurs de 4 t (compatibles aramide)
    • 3 enrouleurs, 2 câbles électroporteurs (diamètre 11,5), 1 câble aramide 8 t
    • portique double à grand débattement
    • local bathysonde
  • Moyens de levage
    • 2 grues rapides de 25 tonnes (40 tonnes jumelées)
    • 1 grue logistique/océano de 18 tonnes
    • 1 grue de service télescopique de 3 tonnes
  • Moyens de débarquement
    • 2 vedettes de service
    • 1 barge porte-conteneurs
    • hélicoptère - uniquement pendant l'affrètement TAAF
En savoir plus

Plus d'informations sont disponibles sur le site de l'IPEV