Conseil scientifique

Mandat du conseil scientifique de la FOF

 

Objet

Le Conseil Scientifique de la Flotte Océanographique Française a pour objectif d’aider le Comité Directeur et la Direction de la Flotte à maintenir la FOF au meilleur niveau international au regard des enjeux scientifiques et de l’évolution des flottes étrangères.

Le rôle principal du CS est la veille scientifique et la prospective de la TGIR FOF : en s’appuyant sur les prospectives scientifiques conduites par les divers acteurs de la recherche nationale et internationale, il :

  • analyse l’adéquation de la TGIR par rapport aux enjeux scientifiques et internationaux puis fournit des recommandations en vue de la définition du plan d’évolution de la flotte, avec une vision à moyen et long terme ;
  • fournit des recommandations sur la politique de la FOF en matière de coopération internationale.

Le CS a un rôle complémentaire à celui des commissions scientifiques (CNFH et CNFC) qui sont, elles, plus spécifiquement chargées d’évaluer les projets de campagnes, leurs conditions de mise en œuvre, et leurs valorisations scientifiques post-campagne. Il vise en particulier à apporter un regard extérieur fondé sur les bonnes pratiques internationales et indique au comité directeur de la FOF les grands enjeux qu’il identifie en matière de flotte océanographique.

En référence aux orientations scientifiques des opérateurs de recherche nationaux et à la prospective de la TGIR qu’il aura conduite, le CS pourra également proposer à  la direction de la flotte et au comité directeur de programmer à échéance convenue la venue d’un navire hauturier ou intermédiaire sur une zone ciblée, et en conséquence à émettre un AO permettant d’optimiser le plan de charge sur la zone.

Le CS propose au comité directeur de la FOF en tant que de besoin la mise en place de groupes de travail spécialisés.

 

Composition

Le CS doit pouvoir porter un regard le plus objectif possible sur les bilans et les perspectives d’évolution de la Flotte. En conséquence, le CS est composé  de douze personnalités qualifiées dont 8 issues  de la communauté nationale, et 4 de la communauté internationale. Les personnalités du CS sont désignées par le comité directeur de la FOF pour 5 années1.

1. Les organismes et les commissions (CNFH et CNFC) seront invités à formuler des propositions de personnalités,  examinées et choisies ensuite  par le comité directeur.

Le président du CS est nommé par le comité directeur pour 5 années parmi les 4 personnalités qualifiées étrangères.

Les directeurs scientifiques (ou équivalents) des membres du comité directeur (CNRS, Ifremer, IRD, Réseau des universités Marines), ainsi que le président du comité directeur (MESRI), sont invités permanents de la réunion annuelle du CS. Une séance du Conseil à huis-clos est prévue en tant que de besoin.  Des représentants d’autres organismes utilisateurs des navires de la TGIR FOF (SHOM, Marine Nationale, TAAF, etc.) peuvent être invités à participer aux réunions du CS par le président.

Le Présidents du CS peut également inviter ponctuellement des personnalités susceptibles d’éclairer le CS sur un aspect particulier de la flotte, soit en ce qui concerne la science réalisée ou en projet (présidents des CNFH et CNFC, porteurs de projets…), soit en ce qui concerne sa mise en œuvre à la mer (responsable opérationnel, opérateur unique, armements, ou autres infrastructures en lien avec la flotte).

 

Modalités de fonctionnement

Le CS se réunit en formation plénière au moins une fois par an, dans la configuration d’une réunion longue (potentiellement sur 2 jours), se donnant ainsi la capacité d’entrer en profondeur dans les sujets abordés. Cette réunion annuelle est préparée en amont par le Président du CS, en lien avec la direction de la flotte (directeur-adjoint scientifique). Le Comité directeur valide l’ordre du jour. Une seconde réunion annuelle est possible si la conjoncture l’exige, à la demande de la direction de la flotte et/ou du comité directeur.

Les réunions se tiennent en anglais afin de permettre une pleine participation des membres étrangers.

  

Liste officielle des membres du CS

Internationaux (4 membres)

  1. Uwe Nixdorf (directeur adjoint AWI Bremerhaven, Allemagne) – Physique, zones polaires
  2. Penny Holliday (NOC Southampton, UK) - Physique
  3. Joaquin Tintoré (SOCIB Espagne) - Observation côtière
  4. David Lane (HWU Edinburgh) - Engins connectés

Français (8 membres)

  1. Catherine Jeandel (CNRS, LEGOS Toulouse) - Biogéochimie et chimie marine
  2. Elsa Cortijo (CNRS, LSCE, Gif sur Yvette) - Paléo-océanographie
  3. Emmanuelle Ducassou (MC, EPOC, Bordeaux) - Géosciences
  4. Anik Brind'Amour (Ifremer, Nantes) - Halieutique
  5. Ingrid Obernosterer (CNRS, LOMIC, Banyuls) Présidente du comité LEFE-CYBER - Biogéochimie et chimie
  6. Ronan Fablet (Telecom Bretagne, Brest) - Données, récupération, analyse, traitement
  7. Georges Ceuleneer (CNRS, GET Toulouse), Géosciences,
  8. Didier Gascuel (Agrocampus Ouest, Rennes) - Halieutique